Flashmob Louvre - Chaîne de l'Espoir


Le dimanche 29 novembre, devant une foule interloquée de centaines de touristes, les danseurs étoiles Marie-Agnès Gillot, Aurélie Dupont, Jérémie Bélingard et Mathias Heymann ont surgi d'un groupe d'anonymes pour danser sur la musique du Beau Danube bleu de Johann Strauss, avant d'être rejoints par une quarantaine d'autres danseurs de l'Opéra de Paris également dissimulés parmi les spectateurs surpris.

A leur tour, quelque 250 participants inscrits préalablement pour cette "flashmob" sont entrés dans la danse sur une chorégraphie créée spécialement par les étoiles de l'Opéra sur des tubes de Queen, OutKast et des Daft Punk.

Ce rassemblement-éclair de 3 minutes a été lancé par un "cri" enregistré par la soprano Natalie Dessay.





Fifty dancers from the Paris Opera Ballet, notingly the four stars Marie-Agnès Gillot, Aurélie Dupont, Jérémie Bélingard and Mathias Heymann, astounded museum-goers on November 29th when they suddenly emerged from the crowd under the Louvre's glass pyramid entrance and started strutting their stuff.

They danced to the music of Johann Strauss's "Blue Danube" before being joined by 250 people who had earlier signed up to the "flashmob" performance, and jiving to the sounds of pop groups OutKast, Queen and Daft Punk.

After just three minutes the dancers melted back into the crowd after leaving behind them dozens of pairs of ballet shoes marked with the web address of the children's charity for which the event was organized : www.24enfants.org

The charity called La Chaine de l'Espoir (The chain of hope) provides medical care for poor children in developing countries.

***************************

Le dimanche 29 novembre, devant une foule interloquée de centaines de touristes, les danseurs étoiles Marie-Agnès Gillot, Aurélie Dupont, Jérémie Bélingard et Mathias Heymann ont surgi d'un groupe d'anonymes pour danser sur la musique du Beau Danube bleu de Johann Strauss, avant d'être rejoints par une quarantaine d'autres danseurs de l'Opéra de Paris également dissimulés parmi les spectateurs surpris.

A leur tour, quelque 250 participants inscrits préalablement pour cette "flashmob" sont entrés dans la danse sur une chorégraphie créée spécialement par les étoiles de l'Opéra sur des tubes de Queen, OutKast et des Daft Punk.

Ce rassemblement-éclair de 3 minutes a été lancé par un "cri" enregistré par la soprano Natalie Dessay.

Longuement applaudis, les "flashmobers" se sont aussitôt dispersés en se noyant dans la foule, après avoir abandonné au sol des dizaines de chaussons de danse sur lesquels figurait l'adresse du site Internet de La Chaîne de l'Espoir (www.24enfants.org).

Organisée par "La bande à bordel", collectif spécialisé dans les "happenings urbains", avec le soutien de l'Opéra de Paris, cette mobilisation avait pour but de promouvoir l'association créée par le professeur Alain Deloche, qui permet chaque année à des enfants vivant dans des pays en voie de développement d'être opérés et souvent sauvés par des chirurgiens bénévoles.

Du 1er au 24 décembre, La Chaîne de l'espoir lance un appel aux dons. Chaque jour, un enfant sera opéré par un chirurgien de l'association.


  • Definition  hd
  • Date de sortie : 0
  • Durée de la vidéo : 3:30
  • Vue : 424 on/YouTube : 279258
  • Post date : 2009-11-30T17:48:34.000Z
  • User Channel : labandeabordel
  • Estimation :    (0 votes)